* *
* *
Venir voler à Senlis...

Météo de la région...
pleinchamp.jpg

meteo_consult.jpg

meteo_f.jpg

Notre belle ville...

- Découvrir Senlis...
- Les visites historiques...
- Les environs de Senlis...
- Senlis en calèche...

Galerie

Fonds d'écran

  Galeries photo 
 Les beaux gestes 

Check list

A-Introduction

Construction

Divers

Electrique

Fun

Idées lecture

Le blog des copains (bis)

Pratiquer le vol en salle

Radio

Récréation

Souvenir des Voeux

Vol En Salle...

_Nos réalisations

_Vie du club

Nos partenaires...

logo_ville_de_senlis.jpg
logo_departement.gif

Fréquentation

   visiteurs

   visiteur en ligne

Connexion...
 Liste des membres Membres: 169

Votre pseudo:

Mot de passe:

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne: 0
  Anonyme en ligne: 1
_Nos réalisations - L' A-26 par Spoutnik dit Hercule...

A-26 INVADER
Par Spoutnik
Débuté le 19 Octobre 2009


Cliquez sur les photos pour en agrandir la taille...

Tout d’abord un petit rappel sur l’histoire de l’avion grandeur.

Le A-26 INVADER, à ne pas confondre avec le B-26 MARAUDER bien que très proche visuellement, a été produit par la firme Douglas (le B-26 par Martin) selon un cahier de charge de 1940 pour un appareil capable de faire du strafing (passage avec mitraillage des ennemis au sol) mais aussi de bombarder avec précision des cibles tout en volant à moyenne altitude.

Après une commande de trois prototypes en juin 1941, le premier appareil vola le 10 juillet 1942. Désigné XA-26, il se présentait comme un bombardier traditionnel doté de mitrailleuses installées dans une verrière avant. Le second prototype appelé XA-26A avait l'aspect d'un chasseur nocturne et comportait quatre mitrailleuses lourdes dans une tourelle télécommandée dans le dos et quatre canons de 20 mm dans le ventre. Enfin, le troisième et dernier des prototypes remporta la faveur des Américains. Nommé XA-26B, il était armé d'un canon de 75 mm installé à l'avant. Ils remplacèrent le canon lourd par six mitrailleuses lourdes dans le nez et ils ajoutèrent quatre mitrailleuses deux à deux dans des tourelles sur le dos et sur le ventre.

Le A-26 était également relativement modulable en ce sens qu'on pouvait ajouter dix mitrailleuses dans les ailes ou encore, soit des bombes supplémentaires, soit des réservoirs supplémentaires, soit seize roquettes. La première version de série, la A-26B construite à 1 355 exemplaires, apparut au milieu 1944 en Europe et eut son baptême du feu le 19 novembre de la même année. Les forces armées Américaines du Pacifique en furent dotés quelques mois plus tard. Le A-26C de 1945 fut construit à 1 091 exemplaires était doté d'un armement réduit et d'un nez en verre.

Un étrange changement d’appellation de catégories d’avion eu lieu en 1948 quand le B-26 MARAUDER fut retiré du service et que le Douglas A-26 fut renommé B-26 (appellation qu’il garda jusqu’en 1962). Les « nouveaux » B-26 ont intensément été utilisés pendant les guerres de Corée et du Vietnam. Lors du conflit vietnamien, ils étaient habituellement utilisés pour faire de la contre-insurrection avec une meilleure motorisation et un armement plus important. Cette version, le B-26K, été basée en Thaïlande et, pour rendre les choses encore plus confuses, était appelée A-26 pour des raisons politiques.

Les B-26 furent également utilisés pour l’entraînement, le transport de VIP, cargo, reconnaissance de nuit, guidage et suivi de missiles et plateforme de contrôle de drones.

Après la guerre ils furent utilisés comme avion de transport privé de luxe (Smith Tempo I; Tempo II and Biscayne 26; LAS Super-26; Berry Silver-Sixty; Monarch-26; On-Mark Marketeer/Marksman), surveillance aérienne et plus particulièrement bombardier d’eau, un rôle qu’il continue d’avoir de nos jours.

Le nombre total d'INVADER construit s'éleva à 2 446 exemplaires dont 40 sont toujours en état de vol et utilisés (sources : http://avions.legendaires.free.fr/a26.php et http://www.warbirdalley.com/a26.htm)

Quelques données techniques du grandeur (A-26B):

Envergure : 21,33m

Longueur : 15,45m

Hauteur : 5,63m

Motorisation : 2 Pratt & Whitney R-2800-27 de 2000ch

 

Plan 3 vues A-26.jpg

Données techniques du modèle réduit :

Envergure : 2m67

Longueur : 1m93

Hauteur : 0m70

Masse prévue : 14,5Kg

Motorisation : 2 x 26cc essence SPE-26cc avec hélices nylon tripales

Divers : train rentrant pneumatique « Century Jet », 10 servos de 14,5Kg de couple sous 4,8v, 2 réservoirs de 800cc

 

- Novembre 2009

Un peu de rêve (ou de cauchemar ça dépend)…
Pourquoi ce titre ? Tout simplement que j’ai enfin reçu les plans le 28 octobre. Je me suis dit que la construction pourrait ainsi débuter. Comme je suis rentré tard, je ne les ai pas regardés de suite et j’ai attendu le lendemain matin pour les regarder au boulot. Il faut dire aussi que je me suis dit que j’aurai plus de place pour les poser.
Et bien mon intuition fut bonne !! D’où le « cauchemar »… Regardez donc les photos vous comprendrez ;)

Ensemble.jpg                                         Ensemble2.jpg

Plan 3 vues.jpg                                    Aile et stab.jpg
Fuselage.jpg
Vous comprenez maintenant le pourquoi du titre ?
Je vais donc commencer par un truc simple et pas trop gros (tout est relatif) : le stab !

Bon comme je suis super sympa, voici en exclusivité une photo de mon A-26 complet. Oui oui, c’est possible !

a26 en pieces.jpg
Oui je sais ma bonté me perdra ;)
 

22 août 2012 :

 Bon contrairement à ce que j’avais marqué au début, je ne commence pas par le stab mais par la nacelle gauche en espérant ne pas l’être de trop… gauche.

A titre indicatif la nacelle fera environ (sans le capot moteur) 64cm de long pour 20cm de diamètre.

On (François m’aide, me montre et « supervise ») commence par cintrer les 2 longerons.

IMG1.png

Trempage dans l’eau chaude des baguettes pour les assouplir et leur faire prendre la forme.

Après on attaque les demi-couples

IMG3.png

Il y a 11 couples par nacelle. Ceux de fin de nacelle sont collés directement sur les longerons. Les autres demandent un peu plus de travail.

 

Après on colle les couples centraux (ceux qui seront sous l’aile) sur la plaque de CP qui servira également de logement de train.

IMG2.png

Comme on peut le remarquer, l’aile aura un dièdre prononcé. Bon je dois y aller c’est l’heure du biberon de ma fille (23h…)

25 août 2012 :

Les couples centraux sont maintenant collés sur le longeron inférieur tout en mettant une petite cale.

Img10.png 

Le longeron latéral est finalement collé.

img11.png

L’un des supports de train est également collé ce qui aide à rigidifier un peu plus l’ensemble.

Après il restera les 2 premiers couples à coller (le couple 2 est en fait composé de 3 couples collés) et le coffrage de la demi-nacelle.

A suivre…

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

retour-suivant-gif-027.gif

Date de création : 19/10/2009 @ 18:04
Dernière modification : 31/08/2012 @ 09:28
Catégorie : _Nos réalisations
Page lue 6460 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

^ Haut ^